logo

ESCAPADE | Sept-Îles, destination Côte-Nord!

Je ne connaissais pas grand-chose de la Côte Nord. Ça me paraissait trop lointain pour m’y aventurer! Aussi, je n’ai pas pu refuser l’invitation qu’on m’a offerte pour découvrir Sept-Iles. Voici donc des idées pour découvrir et tomber sous le charme de Sept-Îles!

Sept-Iles, la maritime

Sept-Iles tient son nom d’un archipel composé de… 7 îles! On a ainsi l’île Grosse Boule, l’île Petite Boule, l’île Grande Basque et Petite Basque, l’île De Quen (sur laquelle on aperçoit une grosse usine d’aluminerie), l’île Manowin et enfin l’île du Corossol (qui tire son nom d’un bateau échoué sur ses côtes).

Certaines îles sont accessibles, d’autres sont, par exemple, des sanctuaires pour oiseaux. J’ai ainsi débarquer sur l’île Grosse Boule et sur l’île Grande-Basque.

En étant si proche de l’eau, impossible de ne pas profiter d’une sortie en “mer’. J’aime tellement ça (sauf quand parfois, je pogne le mal de mer, mais ça, c’est une autre histoire!), avec la gang, on a fait un tour en zodiac autour des îles, c’était très chouette. Nous avons vu quelques animaux (phoques, oiseaux et plusieurs marsouins) et le relief des îles est super beau. C’est vraiment une belle balade!  Embarquez donc avec les croisières du Capitaine pour profiter de l’archipel. 

L’île Grosse Boule et la ferme maricole Purmer

Sur l’île Grosse Boule, on peut accoster et passer la nuit dans des yourtes au bord de l’eau. C’est là qu’il y a aussi la ferme maricole Purmer. Sandra, la propriétaire, nous a expliqué leur travail. Ils cultivent fruits de mer (moules et pétoncles) ainsi que des algues. Saviez-vous que les moules sont des larves qui se promènent dans l’eau et qui s’accrochent à une surface pour pouvoir ensuite grossir? J’ai appris beaucoup de choses sur la production de ces produits, c’est très intéressant! On a aussi pu goûter aux algues. Gourmande que je suis, j’ai aimé celles assaisonnées à l’ail. C’est une belle activité à faire à Sept-îles pour découvrir les produits locaux.

Avant de repartir de Grosse Boule, il faut monter au belvédère! Quelques minutes de marche suffisent pour atteindre le sommet de la butte qui offre un point de vue superbe sur l’archipel.

Ferme Maricole Purmer
Île Grosse Boule
Site webFacebook

À la découverte de l’île Grande-Basque

L’île Grande-Basque est gérée par Tourisme Sept-Îles, sur place des guides nous accueillent pour des conseils, des informations et de l’interprétation de la vie marine. Mireille, une des guides, nous a montré la diversité des fonds marins qui existe aux bords de l’île : crustacés, algues et étoiles de mer sont bien présents sur la Côte Nord! Grâce à la cuvette (un genre d’aquarium), on a pu les observer en toute sécurité. La biologie marine de Sept-Îles est riche et variée, c’est là encore une belle activité, surtout pour sensibiliser les enfants!

Elle nous a aussi guidée jusqu’au belvédère de l’île. La vue est superbe là-haut! La montée est relativement facile et ça vaut l’effort, surtout au coucher du soleil. Les sentiers sur l’île sont vraiment chouettes, on peut admirer divers points de vue ou profiter des plages.

L’autre attrait de l’île? Le camping!

Les amoureux du camping pourront rester passer la nuit sur l’île et profiter d’une belle soirée pour observer les étoiles et dormir avec le bruit des vagues. Il y a près d’une vingtaine d’emplacements de camping sur l’île dont une tente prête-à-camper. Je n’ai jamais vraiment fait de camping (oui,oui!) et cette expérience était fort agréable… parce que les tentes étaient montées et que tout le matériel nous était prêté et déjà sur place! J’ai donc eu une expérience un peu plus de luxe que pour la plupart des campeurs, haha.

Sept-Îles, ses plages et rivières

L’autre bel attrait de Sept-Îles? Les plages! Elles sont tellement longues et belles! Un peu sauvage, les marées façonnent les plages de sable pour les rendre encore plus attrayantes! J’adore me balader au bord de l’eau, je pourrais marcher des heures le long du littoral. Le sable est fin, l’eau est fraîche, la température parfaite, c’est la définition du bonheur en vacances! 

Faire du fatbike sur la plage

Cette fois-ci, pas de baignade mais du vélo sur la plage et plus précisément du fatbike. Et my god que c’est intense! Presque 11 km sur la plage, je suis allée jusqu’au bateau échoué de la plage Monaghan, c’était vraiment chouette. Ce n’est pas si facile que ça le fatbike, je pense d’ailleurs que je préfère en faire sur la neige!

Gros merci aux habitant des Sept-Île qui nous ont prêté les vélos suite à l’appel de Dan de la boutique Zone vélo ski. Sérieux, c’était fou!

Descendre la rivière Moisie en kayak

Je vais commencer à prendre goût au kayak! Moi qui n’en fait quasiment jamais, c’était la 2e fois de l’été que je m’aventurais sur une rivière. Cette fois-ci, c’était sur une des plus célèbres rivières à saumon d’Amérique du Nord… j’ai d’ailleurs entendu que plusieurs célébrités américaines viennent y pêcher.

Pour louer le matériel (kayak ou canot), il suffit de se rendre au camping Laurent-Val. On peut faire un parcours de 17 km ou 10 km. On a fait le petit parcours, mais rattrapés par l’orage, on a terminé un peu avant l’arrivée… trempés! La rivière est large et facile à descendre, pas de rapides, des berges boisées, des animaux, des oiseaux, du calme et de la sérénité. Une belle façon, encore une fois, de profiter de la nature!

Camping Laurent-Val
1000, rue Fournier, Moisie
Site webFacebook

Sept-Îles, la terrestre

Et pour ceux qui préfèrent les randonnées, le choix est également intéressant. Comme je disais plus haut, il y a l’île Grande Basque qui offre des sentiers mais il y a aussi des parcs accessibles et des sentiers un peu plus escarpés qui offrent des vues sur des chutes ou lacs.

Le parc Aylmer-Witthom ou le parc des Écureux comme l’appelle les locaux est très accessible aux familles ou personnes à mobilité réduite. La vue sur le fleuve est vraiment belle et la particularité de ce parc est qu’il y a beaucoup d’écureuils curieux et gourmands. Pour une fois qu’on est autorisé à nourrir les animaux, autant en profiter! On peut donc gâter les écureuils peu farouches avec quelques peanuts, on devient vite gagas comme des enfants. Si on est chanceux, on peut aussi apercevoir des oiseaux et leur donner quelques graines. De nombreuses cabanes colorées construites par les enfants des écoles de la ville donnent de la vie à la forêt, lui donnant un petit air magique.

Un autre sentier que j’ai pu faire dans la région, c’est celui de la Chute-aux-Outardes. Ce sentier entretenu par des bénévoles offre de beaux points de vue sur des chutes au bord desquelles il est agréable de relaxer. Le chemin en sous-bois fait quelques kilomètres et est vraiment agréable à parcourir. On peut même y trouver du thé du Labrador et thé des bois! J’ai bien aimé la balade malgré les trop nombreuses bibittes!

Sept-Îles, la culturelle

Le zoo métallique

Une autre curiosité de Sept-Îles est le zoo métallique. Situé entre une piste cyclable et un parc de maisons mobiles (assez surprenant aussi!) ce zoo métallique est un fait un ensemble de sculptures en métal recyclé. Les oeuvres sont de Jean-Pierre Sinnotte, un artiste-soudeur à la retraite qui a commencé ses sculptures pendant ses pauses lorsqu’il travaillait dans une entreprise de la région. Ses imposantes structures sont à la fois fantastiques et réalistes. Le parcours en forêt qui permet de les observer est original et rend l’expérience unique. Ça vaut le détour!

Découvrir l’incroyable aventure de Mylène Paquette

Si vous ne connaissez pas Mylène Paquette, c’est l’occasion de découvrir cette personnalité québécoise! C’est une aventurière qui a traversé l’Atlantique en solitaire, à la rame. Son bateau, le Hermel, est exposé sur les quais de Sept-Îles. Des vidéos et photos explicatives cohabitent avec l’impressionnant bateau. Son aventure est incroyable. J’admire tellement les personnes comme elle qui se surpasse et affronte les éléments, c’est vraiment impressionnant!

Le festival Innu Nikamu

Chaque année, le festival Innu Nikamu attire les foules. Ce festival est le plus grand festival de musique et d’art autochtone en Amérique du Nord. La programmation est riche et variée, le site est beau et l’ambiance vraiment chouette. J’ai beaucoup aimé la soirée passée là-bas. Les tipis colorés donnaient une ambiance festive et la musique était vraiment bonne. C’est une bonne idée de planifier une visite à Sept-Îles pendant ce festival!

Les bonnes adresses de Sept-Îles

Et finalement, les bonnes adresses pour manger et séjourner à Sept-Îles! 

Pour un lunch gourmand : Edgar café

Un menu varié, des ingrédients locaux, des saveurs originales, une belle terrasse et un bon service. Très belle adresse. Le menu du jour change régulièrement et j’ai beaucoup aimé la pizza et les grilled-cheese! On ne peut pas se tromper avec de la bonne comfort food comme ça..

Edgar Café bar
490, rue Arnaud, Sept-Îles
Facebook

Pour une bonne soirée gourmande : Chez Sophie

Sur la carte de ce chouette resto : des plats à partager, des pâtes, des pizzas et des bons petits plats réconfortants. L’ambiance est familiale et conviviale, c’est parfait pour les soirées entre amis et les [email protected]!

Chez Sophie
495, avenue Brochu, Sept-Îles
Site webFacebook

Pour un souper royal : Le Bavard et l’ivrogne

Une équipe jeune, dynamique et sympathique est à la barre de ce nouveau restaurant, l’ivrogne est en cuisine, le bavard en salle! Des plats à partager avec des produits frais et locaux, des plats généreux et savoureux voilà ce qui vous attend dans cet établissement. On a tellement bien mangé, c’était fou! J’ai adoré le foie gras et la saucisse. Et le plat façon terre et mer avec le steak et le homard sur risotto était débile!!!! Un délice! Vraiment une excellente adresse que je vous conseille de visiter lors de votre visite à Sept-Îles.

Le Bavard et l’ivrogne
14 Rue Père Divet, Sept-Îles
Facebook Instagram

Et pour des produits de la mer, une bonne guédille au homard et crevettes, c’est toujours gagnant, on en trouve sur plusieurs cartes de la région. Pour une bonne bière de micro-brasserie, c’est à la Compagnie qu’il faut aller!

Pour dormir : l’hôtel Sept-Îles

Toutes les chambres de l’hôtel ont vue sur la mer. Pas de jaloux! L’hôtel est en cours de rénovation et les nouvelles chambres sont superbes et vraiment confortables. L’hôtel est bien situé et c’est super cool de prendre l’air sur son balcon avec une belle vue sur l’archipel!

Hôtel Sept-Îles
451, rue Arnaud, Sept-Îles
Facebook

J’espère que toutes ces activités et bonnes adresses vous ont donné envie de découvrir Sept-Îles et la Côte Nord. En tout cas, moi j’ai beaucoup aimé et j’y retournerai avec plaisir!

Pour toutes les informations sur Sept-Îles :
Tourisme Sept-Îles (ne ratez pas leurs listes à cocher!)
Site webFacebook Instagram

Ce voyage a été réalisé dans le cadre de la campagne #TrouveTonNord organisée par Tourisme Sept-Îles et Voyage NumeriQC. Merci pour les belles expériences! #commandité