logo

SORTIE | Des souris et des hommes au théâtre Jean Duceppe

La semaine dernière, je suis allée voir la pièce Des souris et des hommes, présentée au théâtre Duceppe jusqu’au 1er décembre.

L’oeuvre de John Steinbeck

J’ai lu le roman Des souris et des hommes quand j’étais ado ou peut-être un peu plus tard, je ne me souviens plus. Ce dont je me souviens, c’est que ce roman de John Steinbeck m’avait touché, beaucoup. Je l’ai relu quelques années après, même effet! Ce livre fait partie de mes romans préférés. C’est un roman qui se lit vite, la lecture est facile, l’histoire est simple mais intense. C’est un grand classique, qualifié de chef-d’oeuvre, et je suis bien d’accord!

Résumé de la pièce : George et Lennie rêvent. De liberté, de prospérité et d’un peu de bon temps. Inséparables, ils voyagent de ferme en ferme, travaillant dur afin de réunir assez d’argent pour réaliser leur projet : posséder leur propre terre, élever des lapins et goûter un bonheur tranquille. George, débrouillard et protecteur, veille depuis toujours sur Lennie, son ami simple d’esprit. Pourvu d’une force herculéenne, Lennie aime caresser tout ce qui est doux de ses mains redoutables. Dans cette vie de misère, de labeur et de survie, où prime généralement le chacun pour soi, George et Lennie comptent l’un sur l’autre. Ils se heurteront, malgré cela, à une cruelle fatalité. Sources : Théâtre Duceppe

Je ne sais pas trop pourquoi ce roman me touche autant, peut-être parce qu’il est humain et vrai probablement. J’avais donc des grandes attentes pour cette pièce. Je n’ai pas été déçue!

Sources photo : Duceppe

La pièce Des souris et des hommes

J’ai beaucoup aimé la pièce! J’ai surtout apprécié qu’elle soit parfaitement adaptée du roman : même atmosphère, même ambiance, mêmes dialogues. On était bien plongé dans l’univers des ranchs américains des années 1930. Quand les mises en scène et adaptations prennent trop de liberté, je suis souvent déçue mais surtout, je n’aime pas ça!

J’ai aimé le décor qui nous transporte bien dans l’ouest américain. La musique permet de créer l’ambiance parfois pesante qui règne entre les personnages. Les textes sont légèrement adaptés mais reste, comme je disais, fidèle à l’oeuvre originale. 

Les acteurs sont excellents, surtout Guillaume Cyr dans le rôle de Lennie. C’est un rôle qui n’est pas facile, qui peut facilement devenir une caricature. Ce n’est pas le cas ici, l’interprétation est parfaite! La mise en scène de Vincent-Guillaume Otis est intéressante, simple mais efficace. Et la scène finale m’a fait le même effet que pendant mes lectures : la boule au ventre et la larme à l’oeil! Je suis facilement émotive mais je sais aussi que je n’ai pas été la seule à avoir les yeux mouillés ;) Bref. Je recommande vivement!

Si vous n’avez pas lu le roman, je pense que c’est mieux de le faire avant de voir la pièce! Cela permet de ne pas être surpris par la “lenteur” de l’action et d’apprécier pleinement l’univers de Steinbeck. On comprend mieux aussi la relation entre Georges et Lennie. 

Des souris et des hommes
Théâtre Jean-Duceppe – durée : 1h30
Jusqu’au 1er décembre
Supplémentaires : 24, 25 et 29 novembre
Site web : informations et achats de billets (Billets à partir de 39$)

Bon spectacle!

J’ai reçu des billets pour voir cette pièce.